lundi, septembre 25, 2017

Sofia Mouchriq, à Bruxelles


Sofia Mouchriq va souvent en Belgique, où elle a une partie de sa famille. Cette année, avant de commencer son Bachibac, il était très important pour elle d'améliorer son niveau de langue. Voilà ce qu'elle nous raconte :

Cet été, j'ai voyagé à Bruxelles, la capitale belge, pour passer mes vacances et améliorer la langue.

Sofia, avec son papa, à Bruxelles
J'ai visité les lieus les plus connus de la ville, comme l'Atomium, une sculpture géante d'un atome, la Grand Place, où heureusement j'ai eu l'opportunité de voir les mondialement connus tapis à fleurs et le Manneken Pis, une petite fontaine d'un enfant qui pisse, laquelle représente le sens de l'humour bruxellois (la zwanze, dans la langue de Bruxelles) et leur indépendance d'esprit.

Ce que j'ai aimé le plus de cet été ont été mes voyages en tram, soit pour aller très loin ou simplement pour acheter du pain à côté de chez moi. Et les petits mots bruxellois, lesquels sont différents à la langue française standard, comme le numéro 70 (soixante-dix) ou 90 (quatre-vingt-dix),  lesquels les bruxellois disent "septante" et "nonante" respectivement. Ou le connu supermarché Carrefout, lequel les belges pronconcent "Gare-Four" ou GF.

En général, je peux dire que j'ai vécu une merveilleuse expérience. J'ai rit, je me suis amusée et surtout, j'ai appris beaucoup des choses.

J'ai lu des livres et j'ai regardé assez de séries en français pour commencer avec des forces ma nouvelle année Bachibac. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire