lundi, juillet 26, 2021

Sergi Giné, en stage d'informatique à Perpignan

Sergi Giné, élève de Bachibac adore la technologie et il fait son stage chez Dr. PC, une entreprise de maintenance et de services informatiques, à Perpignan. Il nous parle aujourd'hui de son quotidien depuis son arrivée. 


Le 3 julliet 2021 je suis arrivé en France chez ma tante (Claira) pour réaliser le stage en entreprise d’un mois. J’ai arrivé quelques jours avant pour m’organiser. Je suis arrivé avec mes parents en voiture. Le 5 j’ai commencé à travailler dans l’entreprise Dr Pc dans le siège central à Rivesaltes. 

Le premier jour, j’ai aidé à déménager puisque Monsieur Badier, le chef d’entreprise, avait décidé de changer de lieu et aller dans un local plus grand. Alors, je l’ai aidé à transporter, avec une voiture, tout ce qu’il avait : des PC’s, des portables, des écrans, des imprimantes...

Les jours qui suivirent c’étaient un peu plus calme (dans le nouvel atelier) mais on n’avait pas fini de déménager tout. Pendant 5 ou 6 jours, la plupart du travail consistait à organiser les différents objets des quels on aurait besoin plus tard.

Après ces jours d’organisation de l’atelier, j’ai fait plusieurs tâches variées : Un peu de bricolage, dépannage des ordinateurs, imprimantes, portables… Mais aussi je me suis occupé des clients. Tout après avoir reçu quelques petites instructions de quoi et comment faire les différentes tâches qui m’étaient attribués  Les après-midis, je mange avec le chef de l’entreprise et sa femme (au début de mon stage, il y avait aussi un autre stagiaire).

Pour aller à Rivesaltes, je me lève à 6:30 pour être prêt pour monter à la voiture de ma tante pour qu’elle m’emmène à l’arrêt de bus <<Languedoc>>  au polygone nord de Perpignan. Après je prends le bus à 7:52 pour aller à Rivesaltes et j’attends là-bas pour être à 9 h au travail. L’après midi, quand je finis le travail, à 18:00 je prends un bus à l’arrêt <<Arnaud de Villeneuve>> pour aller au <<centre commercial>> ou j’attends ma tante pour retourner à la maison.

Dans mon temps libre je vais au centre commercial, je me promène dans Perpignan ou dans le village de ma tante ou je travaille sur d’autres sujets (TDR, français..)


jeudi, juillet 22, 2021

Marta Fons, animatrice à Castel Fizel

 Marta Fons se trouve dans le Domaine de Castel Fizel, où se trouve un centre équestre et de vacances. Marta nous raconte son expérience... 

Le 2 juillet je suis arrivée à Castel Fizel pour commencer à préparer mon expérience comme animatrice à l'association Equifun. Dans le camping il y avait les directeurs adjoints et l'équipe d’animation qui m’ont reçu à bras ouverts et m’ont montré tout le camping. 

D’abord, samedi midi les enfants ont commencé à arriver, à la fin de la journée il y avait presque 100 enfants prêts pour commencer leurs colonies de vacances. Ç'a été une soirée très longue, pendant laquelle tout le monde a beaucoup travaillé pour commencer très fort cet été.  

Heureusement, dimanche a été mon jour de repos de la semaine, et je suis allé à la plage avec d’autres animateurs qui étaient aussi en congé. Nous sommes allés à Saint-Cyprien qui se trouve à une heure du camping.  La journée était incroyable, nous avons mangé à côté de la mer un vrai menu français nous sommes baignés toute l'après-midi.  

Ensuite, lundi j’ai commencé mes tâches comme animatrice. À 9h15 du matin je suis partie  avec le groupe d’enfants de 5 -10 ans à Ecozonia, une réserve naturelle de prédateurs asiatiques. On a vu des tigres, des ours et plein d’autres petits animaux.

Pendant la semaine nous sommes allés plusieurs fois à Ecozonia, et chaque jour les naturalistes du parc ont préparé une activité différente. Les enfants se sont beaucoup amusés, ils ont pu être naturalistes et vétérinaires pendant toute la semaine.

Par la suite, le rythme de la seconde semaine a beaucoup changé, samedi 10 nous nous sommes levés à 6h30 du matin pour tout préparer pour le départ des enfants au matin, et pendant l’après-midi sont arrivés presque 200 enfants.

Depuis la deuxième semaine, je suis restée avec 30 enfants plein d'énergie venus de Drancy et avec 4 autres animateurs très forts qui m’ont beaucoup aidé.  Je suis très heureuse de rester avec eux jusqu’à la fin de mon stage, autant les animateurs comme les enfants ont très envie de s’amuser.

Notre journée est bien remplie, tous les matins, on se lève à 8h pour prendre le petit déjeuner ensemble et être à l'équitation à la première heure du matin.


Après le repas de midi, on va a la piscine et on réalise des activités et de grands jeux que nous, les animateurs, avons préparés. C’est le cas de l'après-midi de ce jeudi, ou nous avons préparé un grand jeu de parcours avec de l’eau et nous avons fini avec un grande bataille d’eau. 

Enfin, chaque jour, j'améliore beaucoup ma langue et j'apprends à mieux communiquer avec les enfants et mes copains de l'équipe. Mais surtout j'apprends beaucoup sur le métier d’animatrice. J'ai commencé à avoir de plus en plus de tâches et responsabilités, même si la journée est très fatigante, je profite beaucoup de mon stage.


mardi, juillet 20, 2021

Les futurs Bachibac profitent pour faire un cours d'été

Les futurs élèves Bachibac ont profité des deux premières semaines de juillet pour un cours d'été qui va les aider à commencer le Bachibac avec le niveau nécessaire que ce double diplôme exige. Les élèves pendant ces quinze jours ont amélioré leur français grâce à des jeux, à des débats sur des sujets divers comme l'amitié, ils ont appris aussi à écrire un CV... et le dernier jour, ils ont fait une visite guidée par Tarragone (en français, bien sûr) et un jeu de pistes. Les élèves Bachibac de l'Institut Gabriel Ferrater profitent de l'opportunité qu'offre ce cours d'été pour améliorer leurs compétences orales, écrites et sociales.







Júlia Martori, animatrice dans les Pyrénées

 Júlia Martori est animatrice dans un centre de vacances dans les montagnes à Estarvielle, Elle nous raconte les activités avec les enfants. 

Depuis une semaine comme stagiaire à Estarvielle, aux Pyrénées, en train de travailler comme animatrice à Cimlades, un centre de vacances qui fait des colonies en été ; je peux dire que je suis très contente d’être ici.  


J’aime beaucoup les autres animateurs, ils sont une équipe vraiment bonne et des personnes très gentilles. J’aime aussi les enfants qui en général font tout ça qu’on demande avec illusion et ils ont tout le temps envie de s’amuser avec nous.



Pour organiser les animations, on s’est basé en une légende d’ici : il y avait un vieux monsieur qui possédait tous ces terrains et il les a donnés à ses fils, c’est pourquoi le nom des villages d’ici finissent tous par « vielle », comme Estarvielle. On a créé le personnage de dama Reisa, une princesse qui a besoin de l’aide des enfants pour construire de nouveaux villages. La mission des enfants est de construire un village de cabanes et choisir un nom qui finisse par « vielle ». On a créé aussi le personnage de la sorcière, qui a fait son apparition ce soir dans un chemin de bougies pour raconter des histoires aux enfants avant de dormir...

On est allé au lac, on a fait des randonnés pour la montagne on a construit des cabanes, on a fait des olympiades, on a vu les feux d’artifice devant de lac et même fait du bivouac !!




lundi, juillet 19, 2021

Emma Balensi, un stage à Toulouse

 Aujourd'hui, c'est Emma Balensi qui est française, mais grâce à ce stage, elle peut améliorer certains aspects de l'utilisation de la langue. 

Je m’appelle Emma Balensi et je suis une élève de Batxibac et je suis parti à Toulouse pendant le mois de Juillet pour faire mon stage en entreprise. 


Je travaille dans une boutique de bien-être et cosmétique à base de plantes médicinales. Mon tuteur Alexandre Guy m’a formé, j’ai appris à enregistrer des clients et les encaisser, à remettre en rayon les produits et surtout à communiquer et informer les clients en maintenant un langage correct et soutenu vis-à-vis d’eux. Ce qui est enrichissant pour moi au niveau de la langue française c'est l’apprentissage des nombreuses plantes utilisées dans les différents produits vendus.

Ce stage m’a fait réaliser à quel point le monde commercial est très dur et épuisant. Malgré ça, j’ai passé d’excellents moments à la boutique, ça me fait une très bonne expérience professionnelle et j’en garderai un très bon souvenir.




vendredi, juillet 16, 2021

Les Bachibac sont déjà en France

Même si la situation sanitaire est difficile dans notre pays, en France et ailleurs, nos élèves Bachibac se trouvent en France pour faire leur stage en entreprise et améliorer leur niveau de langue française en même temps.

Comme tous les ans aussi, ils nous racontent leurs impressions, dans leur français encore imparfait mais de façon très communicative ! 

Aujourd'hui, nous allons lire l'expérience de deux filles : Alexia et Gemma, qui travaillent dans Best Hôtel Annecy  Elles nous racontent leurs journées de travail, mais aussi leurs promenades en tant que touristes :


Le 5 juillet 2021 nous sommes arrivées à Annecy où nous avons commencé notre expérience dans l’hôtel, Best Hôtel Annecy. À 14 :30 nous sommes arrivées à Genève en avion et le directeur de l’hôtel, Mr. Breton était en attendant pour nous recevoir et nous emmener à l’établissement où tout l’expérience commencerait. 

D’abord, lorsque nous sommes arrivées Mr. Breton nous a montré la chambre où nous passerons un mois, la chambre se trouve au deuxième étage et est le numéro 210.  De plus, il nous a montré où se trouve la cuisine et comment fonctionne l’hôtel un peu mais très rapidement car il a eu un réunion.

L’après-midi, nous sommes allées à visiter un peu la ville d’Annecy et nous étions fascinées car Annecy est très jolie. Dans le soirée, comme tous les jours à 21 :15 nous avons dîné avec le personnel de l’établissement. Nous avons connu les deux cuisiners et les réceptionnistes.

Le lendemain, nous sommes allées à la ville pendant tout le jour. Nous sommes allées à l’office de tourisme pour demander ce que nous pussions visiter, quelles activités pouvaient être faites. Le matin, nous nous sommes promenées par la ville et à 16 heures nous avons fait une visite guidée en français pendant deux heures par la ville.

Ensuite, le 7 juillet nous avons commencé à travailler. 


À 6:20 Alexia se lève, se prépare et prend le petit déjeuner avant de commencer à travailler à 7:00 au buffet de l’hôtel.  Normalement, sa routine de travail consiste en être à la réception du buffet pour servir les clients et aussi elle débarrasse et nettoie les tables, elle nettoie les plateaux sales des clients et prépare les plateaux propres pour le lendemain. Elle a deux petits repos, un de 5 minutes et un autre de 10 minutes.  

L’après-midi, Gemma commence à travailler à la réception; de plus, elle a d'autres fonctions comme  préparer le restaurant et  y passer l'aspirateur.

 Nous travaillons 6 heures 5 jours par semaine, toutes les employeurs sont gentils avec nous et un peu durs parce qu’ils veulent que nous passions une bon stage et nous apprenions beaucoup.  En outre, chaque jour, entre les deux périodes  de travail, nous mangeons avec les autres travailleurs à 13:00. 

Pendant tout la semaine il a plu beaucoup et il a fait froid mais c'est que  la France esty trop diffèrent que le climat qu’il fait en Espagne. 

Enfin, le lundi et le mardi nous avons eu deux jours de vacances et nous avons profité pour visiter la vieille d’Annecy et le lac un peu plus. Le lundi matin il faisait soleil et nous avons pris un bateau qui nous a conduit à travers le lac et nous avons vu les villages environnants et des châteaux aussi. Malheureusement, le mardi a plu beaucoup mais nous sommes allées en ville aussi, nous avons profité pour visiter le magasin pour acheter des cadeaux pour notre famille et manger des gouffres. 

Voilà donc un peu de notre séjours à Annecy. À bientôt,

Gemma et Alexia 

Si vous voulez voir comment Annecy est joli, cliquez pour regarder La vidéo

vendredi, juillet 02, 2021

Selectivitat 2021

Les élèves de français de l'Institut Gabriel Ferrater de Reus ont tous réussi la Selectivitat. La note moyenne à l'épreuve de français a été 9,18. Félicitations !!! 




mercredi, juin 30, 2021

Gabriella León, Prix pour son travail de recherche

 Vendredi dernier, à l'Institut Français de Barcelone a eu lieu la finale des travaux de recherche en français. Notre élève Gabriella León a remporté un prix avec son travail "Histoire d'une petite ONG".

Gabriella est née en Éthiopie et est arrivée à notre pays grâce à la force et à l'enthousiasme de sa grand-mère,  qui a été à la tête d'un petit-grand projet solidaire. Gabriella raconte dans son travail le processus de création de l'ONG et de sa survie par la suite. Elle a aussi collecté des données et des témoignages des personnes qui ont fait partie de l'ONG "Asociación del Padre Olaran".

Gabriella a écouté sa grand-mère pendant des heures, ce qui lui a permis de transcrire ses mémoires concernant le fragment de vie qui correspond à la création et au développement de l'ONG. Elle les a recueillies dans un petit livre qui accompagne son travail de recherche.