vendredi, septembre 23, 2022

Biel Aixalà et son stage en entreprise

Biel Aixalà, élève de Bachibac raconte son stage comme animateur dans un camping. 


Ce dernier été, j'ai pu profiter de l’expérience de devenir pendant un mois animateur d’un camping au Sud de la France. Miléade est une chaîne de campings très réputée. Elle a plusieurs villages vacances répartis par plusieurs endroits du pays. Le camping est luxueux et dispose de plusieurs services: des salles climatisées, une piscine, un restaurant, des aires de jeux et plusieurs activités de soir, comme des tournois de pétanque, des concours, un karaoké ou des spectacles organisés par les animateurs. Justine était la responsable en animation et elle m’a aidée surtout à avoir une attitude professionnelle face au public. 




La première semaine, le camping n’était pas encore en haute saison et il y avait vraiment peu de monde au camping. Cette semaine-ci j’étais chargé avec un animateur appelé Romaric de proposer des activités pour le ‘club jeune’ qui avaient entre quatorze et dix-sept ans. Comme ils avaient le même âge que moi et on n'était pas nombreux, je participais aussi aux activités. Nous sommes allés au Marché de Barcarès, nous avons profité de la piscine aussi certains jours et on a surtout joué à des jeux de société. Celui avec lequel on s’est bien amusé c’est ‘The Mind’.

La deuxième semaine, on était déjà en haute-saison et les logements du camping étaient presque tous occupés et je suis allé au ‘mini club’. Cette expérience était plus épuisante parce qu'on avait chaque jour une trentaine d’enfants et on devait prendre le repas avec eux. En fin de journée je devais vraiment me reposer parce que dans le club l’ambiance n’était pas du tout calme. Pendant la deuxième semaine j’ai appris à prendre soin des plus petits et j’ai bien aimé comme ils valorisent tous les petits gestes que l’on faisait pour eux. Avec certains d’eux j’ai pu leur apprendre des jeux auxquels j’avais joué quand j’étais plus petit.  


La troisième et la quatrième semaine, j’ai changé de tranche d’âge pour y rester. J’ai remplacé Nil qui était dans le ‘Junior Club’. Ces deux semaines semaines c’est vraiment dans lesquelles j’ai le plus connecté avec les enfants de 6 à 10 ans, dont beaucoup d’entre eux nous demandaient à Nil et à moi si on pourrait revenir l’année prochaine. Cela m’émouvait beaucoup parce que ça voulait dire qu’ils s’amusaient bien avec nous et qu'on faisait bien notre rôle d’animateur. En plus, leurs commentaires t’encouragent à passer plus de temps avec eux et destiner encore plus de temps les après-midis à préparer les activités pour les prochains jours. 

Pendant ces deux dernières semaines je me suis vraiment senti dans l’équipe d’animation même si certains d'entre eux avaient 29 ans et on n’était pas du tout dans la même étape de nos vies. Nous sommes allés faire du shopping, de la bouée tractée, voir des couchers et des levés de soleil et on a profité quelques après-midis ou aussi les jours de congé pour réaliser ces activités en dehors du village vacances. De toute façon presque tous les après-midis ou bien les soirs au city il y avait les ados et les jeunes qui faisaient des matchs de foot où tout le monde pouvait jouer.


Finalement, j’ai compris que c’est une ambiance dure de travail mais je suis très heureux d’avoir pu tester cette expérience. J’ai pu voir à quoi pourrait ressembler ma vie dans quelques années. J’ai trouvé que même si c’est dur, et comme partout, il y à des moments qu’on voudrait tous éviter, les bons moments sont et seront toujours présents dans nos têtes. J’ai finalement su que j’aimerais bien travailler dans ce secteur. 

jeudi, septembre 22, 2022

22 septembre, journée sans voiture

 Le 22 septembre, c’est la journée sans voiture.  On peut penser qu’on ne peut pas vivre sans voitures mais une journée, c’est le premier pas, n’est-ce pas?  Voilà ci-dessous quelques mots inspirateurs pour des sujet d'oral Delf ou  Bachibac.





mercredi, septembre 21, 2022

Júlia Pinyol au Port Barcarès

Afin d'améliorer son français pour bien commencer son Bachibac, Júlia Pinyol a passé deux semaines en France comme aide-animatrice. Elle nous montre quelques photos de son stage et nous parler de son expérience dans un camping. 

Cet été je suis allé à Barcarès, une ville côtière du sud de la France, pour faire travailler comme aide-animatrice. Je suis allé avec une amie qui a aussi fait le stage. La ville est petite mais très accueillante. 



Nous sommes allés dans un camping appelé Miléade, qui se trouvait à la périphérie de la ville. Le camping était très grand et les installations étaient très cool.

Nous étions les animatrices des enfants du camping. Normalement nous étions avec les enfants de 6 à 10 ans, mais quelque jour nous avons été avec des enfants de 3 à 5 ans. Nous travaillons de 9 heures du matin à 17h. Mais nous avons une heure de repos pour déjeuner, qui était généralement vers 12:30h. Et après quand nous avons fini de travailler, certains jours nous sommes allés à la plage, parce qu'elle était devant le camping.

Pour moi ça a été une très bonne expérience et je pense que cela m’a beaucoup aidé à améliorer mon français. Surtout pour comprendre les conversations des gens et les expressions typiques du français. Et les enfants avec qui nous étions pendant la journée, ils nous ont beaucoup aidé, et nous avons appris beaucoup avec eux.

Donc je le recommande vivement à tout le monde.





mardi, septembre 20, 2022

Carla Palet, avant de commencer son Bachibac

 Carla Palet voulait bien commencer son Bachibac cette année et c'est la raison pour laquelle elle est partie en France. Elle raconte ici son expérience : 



Cet été, je suis allé en France pendant 15 jours avec un de mes amis pour travailler comme pom-pom girl dans un camping dans une ville appelée Port Barcarès. Notre boulot c'était de jouer et faire des activités avec des enfants de 6 à 10 ans, on faisait des escape rooms, des jeux d'eau, on allait à la piscine du parc... Et puis à partir de 17h30 on pouvait aller visiter la ville, aller à la plage et plus encore. 

J'ai adoré le camping, il était très grand et avait une piscine, des courts de tennis, un parc et de la bonne nourriture. 

Cette expérience m'a beaucoup aidé à améliorer mon français, surtout à l'oral car j'ai appris beaucoup de nouveaux mots et j'ai aussi gagné en confiance et en sécurité et ça m'a aidé à être moins timide, en conclusion je suis content d'y être allé j'ai passé un bon moment .




jeudi, septembre 15, 2022

Des colonies pour les élèves d'ESO

Notre établissement aide les familles de nos élèves à trouver des colonies pour les premières ou les secondes d'ESO en France. Júlia Ferrús nous parle de son expérience à Cap Juniors (La Salvetat sur Agout, en Occitanie). 


 Bonjour, dans cette présentation je voudrais vous donner mon avis sur ce qu'est une semaine au camping La Salvetat sur Agout.

C'était un peu écrasant au début car je ne connaissais pas beaucoup la langue et je ne voulais pas rester.

Quand vous arrivez, tout ce que vous voyez est de l'herbe et ouvert, tout était très vert et beau.

Au début du séjour, les chambres semblaient trop petites pour huit personnes, mais à la fin de la semaine, nous nous y sommes habitués et sommes devenus amis avec tout le monde dans la chambre, même si nous ne nous comprenions pas complètement. Chaque jour était plein d'activités auxquelles nous avons participé, celle que nous avons le plus appréciée était le rafting.

Bref, le séjour au camp de la Salvetat sur Agout est l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de pratiquer le français.




Lala vives, animatrice en France

Laia Vives raconte aujourd'hui son stage à Caudies-de-Fenouilledes, dans une entreprise qui propose différentes activités (sportives, artistiques, nature...) pour les enfants. Laia a travaillé dans de différents domaines: 


J’ai fait mon stage en France à Caudies-de-Fenouilledes, avec l’entreprise Equifun, pendant le mois de juillet du 2 au 30 juillet.



Pour y aller, l’entreprise a été très gentil, car, comme il y avait un animateur qui allait à Barcelone pour aller amené des gosses Equifun m’a dit que je pouvais aller avec lui,l’animateur s'appelle Pablo, qu’à la fin il est devenu un de mes amis. Dans le train j’allais aussi avec Laia Cañadó, une fille de ma classe. Quand on est arrivé au lieu tout le monde nous confondait par des particpants au séjour, on leur disait qu’on était des animatrices et ils ne nous croyaient pas, c’était drôle.

La première semaine j’étais volante, ça veut dire que chaque jour je remplaçais l'animateur/animatrice qui était en congé. Les différentes thématiques étaient: équestres, Grands artistes, séjour sportive et séjour Marseille; et dans chaque thématique il y avait des autres thématiques plus précises et organisées par âges. Cette semaine il y avait seulement 80 enfants plus ou moins, et à mon avis ç’a été la meilleure semaine, par rapport aux animateurs et aux enfants. Chaque jour quand on finissait la réunion des animateurs on restait tous ensemble jusqu’à l’heure qu’on voulait, on a fait du bivouac... c’était la meilleure partie de la journée.

La deuxième semaine j’étais avec les equestres, plus précisément, les 100% équitation, comme le nom même il dit, ils faisaient d’équitation tout le matin, à l’aprem ils étudiaient le galop, c’est un examen d’équitation, comme ça ils se reposaient après tout le matin faisant d’équitation, quand ils finissaient avec le galop on allait à la piscine et après, à 18h on allait à la douche. À 19h15 on dînait et vers 20h30 on commençait à faire nos veilles, et finalement à 22h on couchait les enfants. Le pire c’était qu’on devait attendre jusqu’à 22h30 pour être sûr que les enfants dormaient et après on pouvait commencer la réunion. C’était comme ça chaque semaine, l’unique chose qui changeait c’était la thématique où tu faisais d’animateur, les horaires et les activités c’étaient les mêmes. 

La troisième semaine j’étais avec le séjour Marseille, c’est un groupe qui se sépare parce qu’ils font un peu de tous les séjours, mais les horaires et la façon dont ça marche c’est la même. Pour moi cette semaine a été la pire par rapport à ma directrice mais j’ai pu solutionner tout ce qui m’est passé.

La dernière semaine je suis allée avec le séjour sportive, plus précisément, les Sport et nature, qu’à mon avis c’est le meilleur séjour. J’étais la responsable de gérer une cabane avec trois enfants lesquels j’ai bien aimée, ils étaient un peu difficiles mais à la fin ils étaient très mignons. La directrice de ce séjour je l’ai bien aimée car elle a été très gentille avec moi.


Cette expérience je peux dire qu’elle a été la meilleure de ma vie et qu’avec ça je me suis rendue compte que j’aime bien être animatrice.

mercredi, septembre 14, 2022

Ainhoa, réceptionniste à Biscarrosse

Ainhoa Barbería a assuré l'accueil des clients d'un camping à Biscarrosse. Le métier de réceptionniste exige le sourire, mais aussi la pratique de la langue. Ainhoa nous en parle:



Bonjour! Je m’appelle Ainhoa et je suis un élève de batxibac, pendant tout le mois de juillet j'ai effectué un stage en tant que réceptionniste dans un camping à Biscarrosse, dans l'entreprise La Jaougue Soule - VTF. 

Travailler avec le public n'est pas facile car on peut trouver toutes sortes de clients, certains sympathiques, d'autres un peu plus sérieux, plus polis... de toutes sortes, heureusement pour moi, la plupart des clients que le camping avait étaient très gentils. Mes horaires de travail étaient répartis le matin de 8h à 12h et l'après-midi de 17h à 20h. Mon travail consistait principalement à aider les clients avec tout ce dont ils avaient besoin et je pouvais les aider, comme leur prêter un grille-pain, avertir le technicien en cas de problème ou simplement donner les informations qu'ils demandaient.

Quand je suis arrivé et la première semaine où j'ai travaillé, j'étais un peu nerveuse parce que j’avais honte mal parler ou ne pas les aider dans ce qu'ils me demandaient, mais comme me l'a dit le directeur du centre, j'avais juste besoin de prendre confiance en moi et c'est comment c'était, petit à petit, j'enlevais la honte de parler aux collègues et aux clients.

Ce stage m'a permis de me familiariser un peu avec ce que c'est que de travailler comme réceptionniste et de connaître un peu mieux le secteur du tourisme. Cela m'a également aidé à mieux communiquer avec les gens, à mettre de côté la honte et la peur et à oser faire des choses.

En définitive, ce fut une expérience très agréable et enrichissante que je répéterais sans aucun doute. Cela m'a aidé à me débrouiller dans une langue qui n'est pas la mienne, à améliorer certaines choses à l'écrit, mais surtout à l'oral et à la prononciation. Et je tiens à remercier la directrice Sandrine qui m'a accueilli dès le premier instant mais surtout mes collègues de l'accueil et du camping, qui m'ont aidé de toutes les manières possibles et ont rendu cette expérience si agréable. Merci à tous!


mardi, septembre 13, 2022

Laia Cañadó, animatrice à Caudiès-de-Fenouillèdes

Laia Cañadó a fait son stage près de Perpignan, dans un un centre de vacances pour enfants de 4 à 16 ans. Elle nous raconte comment cela s'est passé. 


Bonjour, je suis Laia Cañadó, élève du batxibac et cet été, pendant le mois de juillet, je suis allé à Caudiès-de-Fenouillèdes (un village près de Perpignan) pour faire un stage de quatre semaines comme animatrice afin d’améliorer mon niveau de français dans Equifun, un centre de colonies pour enfants.

Pendant mon stage, ma journée consistait principalement a surveiller les gamins, mais aussi, je devais les amener sur ces activités spécifiques du séjour et aider à mes collègues a proposer des jeux avec lesquels eux ils s’amusent et à les mettre enplace. 



Chaque semaine, on changeait de groupe d’enfants et donc d’activités; alors, il y avait des semaines qu’on devait travailler plus que d’autres, ça dépendait du séjour dans lequel les directeurs choisissent pour nous d'y travailler. La tranche d’âge que j’avais, dépendait aussi de la semaine, normalement, j’avais ceux qui avaient entre 8 et 11 ans, mais j’ai passé pour tous les groupes, avec enfants d'entre 4 et 16 ans.

Finalement, je veux dire que cette expérience m'a permis d’apprendre beaucoup des choses tant dans le sens du niveau de langue comme le personnel, je me suis rendu compte de la polyvalence que j’avais pour pouvoir connecter avec enfants de différents tranches d’âge, alors que je ne pensais pas que je pouvais le faire, et aussi, le travail d’équipe et la cohésion qu’on avait entre tous les animateurs. Je suis très contente d’avoir pu vivre cette expérience et de découvrir un métier que j’aime beaucoup et je ne vais pas l'abandonner.



lundi, septembre 12, 2022

Anaïs, animatrice en France

 La langue habituelle d'Anaïs est le français. Pour elle, le stage en entreprise lui a permis de prendre contact avec sa langue maternelle en dehors de notre pays, mais aussi, comme elle le dit si bien, de s'épanouir personnellement. 



Bonjour je m'appelle Anaïs Dos Santos et je suis étudiante du Batxibac. Pendant le mois de juillet j’ai eu la chance de partir en Nouvelle-Aquitaine, sur le bassin d'Arcachon qui est à 60 km de Bordeaux, dans une colonie de vacances appelée “les Bonnes Vacances” où j’ai travaillé comme animatrice. 

Tout au long de ce séjour, j’ai été formée comme animatrice: j’ai pu apprendre plein de choses sur les activités et le bon fonctionnement de la colonie. Nous étions responsables d’une soixantaine d'enfants, âgés de 6 à 13 ans. 

Nous avons fait énormément d’activités (accrobranche, soirée casino, boom, aqualand…) et visité beaucoup d’endroits touristiques (Arcachon, le cap Ferret, la Hume) mais malheureusement nous n'avons pas pu nous rendre sur la dune du Pilat à cause des incendies qui ont ravagé la région (plus de 20000 hectares de forêts brûlés). 

Comme petite anecdote, un soir on nous a demandé de préparer nos valises au cas où nous devions être évacués dans la nuit, car les fumées se rapprochaient dangereusement. 

Même si les incendies compliquaient l’organisation des différentes activités, les enfants et moi même avons vécu une excellente et inoubliable expérience. Ce fut trois semaines de déconnection aux écrans (pas de télé, pas de wifi) pour se centrer exclusivement sur les rapports humains: écouter l’autre, échanger, discuter, partager…

Ce stage a été très enrichissant non seulement en langue et expressions mais aussi elle m’a permis d’ouvrir mon esprit et apprendre comment fonctionne le monde du travail.

C'est une expérience inoubliable que je conseillerai à tous les élèves de faire pour grandir personellement.

vendredi, septembre 09, 2022

Stage de Laure Lévy-Balensi

Aujourd'hui, c'est Laure qui nous fait part de son expérience de travail dans une boutique où l'on propose des produits cosmétiques, alimentaires... à base de plantes.


 Pendant le mois de juillet j’ai réalisé mon stage en entreprise dans la société EPH-Y-CAS CBD qui est située dans le sud de la France, plus précisément à Fonsorbes et Frouzins (région toulousaine)

Aujourd'hui, c'est Laure qui nous fait part de son expérience de travail dans une boutique où on propose des produits cosmétiques, alimentaires... à base de plantes.

Cette société compte quatre personnes au total réparties sur les deux boutiques. J’ai donc eu l'opportunité de travailler dans chacune d’elles.

J’ai pu apprendre les bienfaits des médicaments à base de plantes sur  le plan physique, sur le plan émotionnel et sur le plan mental selon les nécessités des clients.

J’ai appris à être à l'écoute des gens, les conseiller pour leur proposer le produit le plus adapté à leur demande. 

Mes conseillers m'ont laissé encaisser, rendre l’argent, me servir du terminal de paiement  électronique et faire le
compte total à la fin de la journée de l'argent encaissé (ticket Z).

Pour conclure, j’en reviens enchantée et avec beaucoup de nouvelles connaissances.



mercredi, septembre 07, 2022

Résolutions pour la rentrée

 La rentrée est le moment le plus intéressant de l’année scolaire : on revoit ses camarades, ses collègues, on parle de ses vacances d’été, on a de beaux projets pour l’année qui commence...  

C'est le moment de SOURIRE ! Si vous le faîtes souvent, vous parviendrez à retrouver le rythme qu'il faut pour bien réussir la nouvelle année scolaire. Et n'oubliez pas : "C'est sourire qui rend heureux" (Éric-Emmanuel Schmitt) 


mardi, septembre 06, 2022

Julia Romera, à la Teste-de-Buch

Aujourd'hui, Júlia nous présente son travail comme aide animatrice en colonie de vacances.



Bonjour, je m’appelle Júlia et je suis une étudiante de batxibac du lycée Gabriel Ferrater i Soler. Cet été j’ai fait un stage de 1 mois spécifiquement en juillet comme aidant d’animatrice à la Teste-de-Buch, près d’Arcachon, dans la société “Les Bonnes Vacances”. 

L'animation est un métier qui a pour vocation de surveiller, accompagner et divertir les enfants afin qu'ils passent des bons moments. En matière de divertissement, il y avait un travail préalable pour préparer et organiser l'activité. Mon rôle était d'aider dans la partie que le directeur considérait nécessaire. Il s'agissait généralement de fabriquer du matériel pour le bon fonctionnement de la tâche. D'autres types d'activités étaient le théâtre, les représentations… dans celles-ci, le travail préalable consistait à commencer à sensibiliser les enfants, afin de les intégrer à l'activité, des personnages déguisés apparaissaient pour annoncer la prochaine activité aux enfants. 



Ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender la vie avec d'autres personnes, à entrer en relation avec des enfants et des adultes qui ne parlent pas la même langue que moi. J'ai aussi appris que pour rendre un enfant heureux, il suffit de l'écouter, car il est loin de sa famille et a besoin de se sentir accompagné.


Ça a été une expérience très enrichissante pour moi et pas seulement pour la langue, surtout pour ma croissance personnelle. Ce stage m’a permis de comprendre dans quelle mesure j'aime le contact avec les enfants. En même temps, j'ai eu la grande satisfaction de voir que les enfants recherchaient aussi le contact avec moi. Ce feedback clarifie des doutes que j'avais dans le choix de ma future carrière professionnelle, me positionnant vers un secteur où il y a contact avec des enfants.





 



vendredi, septembre 02, 2022

Les colos de Jana Recasens

Pendant le mois de Septembre, nous publierons les textes des élèves qui sont partis en France pour leur stage en entreprise, des échanges, des vacances. Ils présentent leurs impressions, leurs expériences... Nous vous prions d'être indulgents avec leurs petites erreurs; 

Ce mois de juillet je suis allée à Estarvielle, un petit village dans les Hautes-Pyrénées, afin d’améliorer mon niveau oral de langue française en étant animatrice. J’y suis arrivée le samedi 2 juillet et j’en suis partie le samedi 30 juillet. 


Mon travail ici, dans le Centre de Montagne d’Estarvielle de l’Association Cimlades, est de m’occuper des enfants entre 7 et 13 ans en animant des activités, proposant des jeux et les surveillant toujours en vue de les amuser et qu’ils se sentent comme s’ils étaient chez eux. Le mois a été divisé en trois parties; le week-end de préparation et deux séjours de colonies.

Le week-end de préparation était le 2 et le 3 juillet. Ce week-end était organisé pour préparer le planning des séjours de colonies ainsi que pour se connaître entre animateurs et donc réussir à avoir une bonne équipe. Quand je suis arrivée, j’étais un peu nerveuse en ce qui concerne la langue, mais après je me suis vite habituée. À la fin du week-end on avait réussi à atteindre une certaine cohésion entre animateurs. 



Le premier séjour a eu lieu du 8 au 15 juillet. Je me suis rapidement intégrée à l’équipe et au rythme des colos. Le thème des colos était la construction de cabanes, ma fonction comme animatrice dans ce cadre-là c'était d’aider les enfants avec leurs constructions. Parallèlement à la construction de cabanes nous avons fait plein d’activités, comme le jour à la piscine, et même du bivouac. 

Le deuxième séjour s’est déroulé du 18 au 29 juillet. Au début du séjour j’étais un peu perdue car je devais m' habituer à une nouvelle équipe d’animation et de direction. Néanmoins j’ai su mettre en place des activités ludiques permettant aux enfants de connaître leur nouvel environnement. Le thème du séjour était identique au premier: les cabanes. Puisque ce séjour était plus long, nous sommes parts en randonnée deux jours avec nuit à la belle étoile incluse, nous sommes allés au marché de Génos ainsi qu’à la piscine et nous avons fait plein d’activités manuelles. 

Globalement, j’ai passé une super bonne expérience et à mon avis j’ai amélioré mon niveau oral de langue française. En outre, j’ai pu découvrir un environnement que je ne connaissais pas en le faisant découvrir en même temps aux enfants. Pour ce qui concerne mon métier, j’ai adoré être animatrice et après cette expérience je suis sûre que je vais continuer dans ce métier-là.

Je voudrais remercier l’amabilité avec laquelle mes directrices, Elisabeth et Caroline, m’ont reçu et tous leurs conseils. J’en garderai toujours un bon souvenir!


jeudi, septembre 01, 2022

Bonne rentrée !

 L'heure de la rentrée a sonné. Nous vous souhaitons une excellente rentrée 2022-23 ! Ça va bien se passer...



mercredi, juin 01, 2022

Le "Diari de Tarragona" parle de nous

 Nous partageons avec vous un article paru aujourd'hui dans le Diari de Tarragona. Nous sommes contents que l'on parle de nous, du FLE et du travail qu'on fait dans notre établissement, aussi bien de la part des professeurs que de la part des élèves. 

Jana Recasens, une élève de première de Bachibac et Mercè Piñas, notre Responsable du Département de Français ont répondu aux questions des journalistes.

Cliquez sur la photo pour accéder à l'article. 







mardi, mai 31, 2022

Promotion Bachibac 2020-22

 Vendredi dernier, les élèves de Bachibac ont reçu les notes de l'épreuve externe. Ils étaient convoqués à la cafétéria de notre établissement pour un petit déjeuner.

Ils ont été pris en photo avant et après leurs notes. Regardez leurs têtes !! 


Nous  tenons à féliciter nos élèves très chaleureusement !

Alexia Silveria

Asier Pérez

Clàudia Espinosa

Emma Lévy-Balensi

Eudald Gil

Ferran Mestre

Gemma Pellisé

Guillem Rojas

Júlia Martori

Marta Fons

Sergi Giné

dimanche, mai 29, 2022

Finalistes au Concours de traduction

Le 25 mai a eu lieu la remise des Prix de Traduction de l'Université Pompeu Fabra de Barcelona. 

Nos élèves Laura Baró i Andreu Nogués ont été finalistes en Français-catalan dans la catégorie des élèves d'ESO. Ils ont démontré une très bonne connaissance du français et du catalan. 

Félicitations Andreu et Laura !







lundi, mai 09, 2022

Les épreuves de Bachibac 2022

 Ce 9 mai est une date importante sur le calendrier des professeurs et des élèves Bachibac : c’est le début des épreuves externes. Pendant deux ans, les élèves de Bachibac se sont préparés pour bien faire des examens qui vont, en partie, déterminer leur avenir. 


Avant neuf heures, les candidats étaient déjà dans le hall de notre établissement. Les élèves de l’Institut Gabriel Ferrater, mais aussi ceux de l’Ametlla, Cambrils, Tarragona, Tortosa, Valls  et les élèves de l’Institut Baix Camp de notre ville. 


Ce matin,  ils seront confrontés au commentaire de langue et à l’essai de littérature ; demain matin, l’épreuve d’histoire.  Cet après-midi et demain aussi, ce sera le tour des épreuves orales. Nous souhaitons bonne chance à toutes et à tous ! 


mercredi, avril 27, 2022

Les épreuves DELF à L'Institut Gabriel Ferrater

 Aujourd’hui, des épreuves Delf à l’Institut Gabriel Ferrater de Reus ! 



Le Delf scolaire est destiné aux élèves qui souhaitent valider leurs compétences dans la langue française. Il est certifié par le Ministère de l’éducation nationale français et reconnu internationalement. C’est le fruit d’un accord entre le Service de coopération linguistique et culturelle de l’Ambassade française et le Departament d’Educació de Catalunya. 

Ces examens correspondent aux niveaux du Cadre Européen de Référence pour les Langues (CERL)  dans les quatre compétences : la compréhension orale, la compréhension écrite, l’expression orale et l’expression écrite. 

Le Delf scolaire se passe  dans un établissement scolaire ; c’est le cas de l’Institut Gabriel Ferrater, qui accueille des élèves venant de Tarragone, Cambrils, Valls, Altafulla, La Bisbal del Penedès...






Voilà le calendrier des examens :

ÉPREUVES ÉCRITES

DELF A2 : Jeudi 28 avril de 17h à 18h40

DELF B1 : Mercredi 27 avril de 17h à 18h55

DELF B2 : Jeudi 28 avril de 17h à 19h30

ÉPREUVES ORALES INDIVIDUELLES

Entre mardi 19 avril et lundi 18 mai (il faut vérifier son passage à l’oral) 

PUBLICACIÓ DELS RESULTATS

Mardi 28 juin 2022


vendredi, avril 22, 2022

La Saint-Jordi 2022

Une journée avant la Saint-Jordi, et afin de  la fêter pour la première fois depuis 2019, les élèves de première d’ESO de notre lycée ont participé à un atelier crêpes dirigé par les élèves de première de Bachibac. 

D’abord, la première activité a consisté à décorer un tablier avec des dessins et des phrases en français  (« j’adore les crêpes », « c’est moi le chef »…) ; puis, les élèves de Bachibac leur ont montré les ingrédients des crêpes en français et les élèves d’ESO ont très bien appris comment les dire !


Et enfin on pourrait dire qu’ils ont mis « la main à la pâte » : ils ont fait les crêpes et ils les ont dégustées. Elles étaient très bonnes et ces crêpes ont fait l’envie de tous ceux qui passaient dans le couloir.




Après l’atelier, dans la Salle Polyvalente de notre établissement, six prix ont été décernés aux meilleurs travaux littéraires  en français du premier et du deuxième cycle d’ESO et de Batxillerat aussi. D’autres départements de notre  lycée avaient aussi des prix à donner. 


La journée a été célébrée avec beaucoup d’enthousiasme : on avait besoin de fêter la Saint- Jordi et de se régaler avec des crêpes (miam, miam !)

samedi, avril 09, 2022

Joyeuses Pâques

 Depuis le car du voyage en France, les élèves (et les professeurs aussi) vous souhaitent de belles fêtes de Pâques. Et que le soleil soit au rendez-vous pour en profiter encore plus ! 

À bientôt !



Dernière journée en France

 Les élèves de Troisième et les élèves de Terminale  Bachibac sont rentrés hier soir, assez tard, chez nous (ils dorment encore...). Ils ont voulu profiter de tout leur temps en France.

Les élèves de Trosième ont fait la visite de Carcassonne et ont déjeuné dans cette ville médiévale. Voilà ci-dessous le groupe : 


Les élèves de Terminale ont passé leur matinée avec leurs correspondants du Lycée de Saint-Clément de Rivière. Ils ont fait beaucoup d'activités pour mieux se connaître (en espagnol et en français) et ils ont aussi déjeuné ensemble dans la cantine de leur établissement.



Plus tard, l'ambiance dans le car était magnifique. Ils veulent tous revenir en France !! Ils ont remercié leurs professeurs pour ce voyage qu'ils ont si bien préparé après deux années de pandémie. Les voyages et les échanges sont indispensables pour l'apprentissage des langues. Et pour ces élèves, ces voyages ont constitué  un élément motivateur pour continuer à apprendre le français.