samedi, octobre 06, 2018

Le prix Nobel de la Paix 2018 : la lutte contre les violences sexuelles en tant qu'arme de guerre

Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi au médecin congolais Denis Mukwege et à l'ex-exclave sexuelle de l'État Islamique Nadia Murad  « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre » dans les conflits. L’un, gynécologue , l’autre, victime,  sont devenus porte-paroles d’une cause où les femmes et les enfants payent le plus lourd tribut quand les faiseurs de guerre les utilisent comme butin pour terroriser et punir la population.


Nadia  Murad a  fait preuve d'un grand courage en racontant ses propres souffrances et les condammant internationalement. Pour elle les djihadistes ont voulu "prendre  notre honneur mais ils ont perdu leur honneur".

Denis Mukwege, appelé le "réparateur des femmes", crée à Panzi (Congo) un hôpital pour permettre aux femmes un accouchement convenable mais le centre devient rapidement un lieu d'accueil et traitement des viols pendant la guerre du Congo entre 1998 et 2003. Pour lui "l'homme cesse d'être homme lorsqu'il ne sait plus donner l'amour et ne sait plus donner l'espoir aux autres". 

Si vous voulez regarder la vidéo qui nous racconte la biographie de Dennis Mukwebe, cliquez ici

mercredi, octobre 03, 2018

Notre hommage à Charles Aznavour


Voici notre petit hommage à Charles Aznavour, le grand artiste de la chanson française qui au long de ses 70 ans de carrière a marqué autant de générations et qui est décédé lundi matin à l'âge de 94 ans. Avec des chansons telles que Je me voyais déjà, Que c'est triste Venise, Emmenez-moi ou La bohème, l'éternel chanteur et comédien français a connu une carrière exceptionnelle, jalonnée d'immenses succès. Parmi les tîtres de ses chansons, La bohème s'impose comme la plus célèbre.

Je vous parle d'un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître...


Cliquez sur la photo pour écouter la chanson.