lundi, février 15, 2016

3 Février : Le lycée et les loisirs


Le deuxième jour d’échange, le mercredi 3, nous sommes arrivés à 8 heures au lycée Jean Lurçat de Perpignan, où nos correspondants étudient. Nous sommes allés avec eux en cours pour voir comment se déroule le système éducatif français et pour connaître un peu tout le fonctionnement scolaire.

Comme nos correspondants ne se trouvaient pas tous dans la même classe, chacun était dans la classe ou devait aller son correspondant. Alors, nous avons pu découvrir comment se déroulait le cours de SVT (Sciences de la vie et de la terre), de français et de littérature.

Premièrement, on a vu que quand le prof est arrivé, tout le monde s’est levé et nous sommes restés stupéfaits parce qu’en Espagne, pratiquement, ça ne se fait pas. Après, on s’est rendu compte qu’en France ils font une heure d’une matière concrète. Ce jour-là, cette matière était le cours de SVT et après ils font deux heures d’une autre matière, nous avons fait le cours de français et nous avons eu un quart d’heure pour nous  reposer entre les deux classes.  


Finalement, les élèves espagnols,  nous avons fait un cours de littérature en français avec une professeure  qui nous a expliqué un peu de quoi s’agissait le livre ‘L’étranger’ d’Albert Camus, avec des illustrations et des documents. C’était surtout adressée à les élèves qui sont en terminale, parce que c’est le livre qu’ils auront à l'épreuve externe cette année.


Pendant ces 4 heures de cours en France, on a pu comprendre que le système éducatif et la façon d’appliquer les mêmes valeurs sociales, réglementaires et disciplinaires changent dans chaque pays et on a pu vérifier comment la distribution du temps est aussi différente en France et en Espagne, car en France les activités sont plus distribuées pendant le jour, mais en même temps il y a beaucoup de ce temps qui est perdu. Alors ce n’est pas possible de dire si un système est meilleur que l'autre; c'est,  simplement, différent de notre système.

Irene Garcia et Albert Nicolàs



L’après-midi de mercredi, on l’a passé tous avec nos correspondantes, et alors chacun  a décidé ce qu’il voulait faire. Quelques uns se sont trouvés en train de se promener par les rues de Perpignan et ils sont allés  faire les boutiques ; d’autres  sont allés  faire du bowling, et d’autres même au Laser Ggame.

 
Ceux qui sont allés sur Perpignan  jouir de la ville, se sont trouvés dans un petit groupe et ils sont allés gouter ensemble et après ils se sont vus accompagnés par les filles françaises par environ... 10.000 boutiques. Un autre groupe est allé au bowling, ça a été particulièrement amusant car quelques uns ne savaient pas jouer, mais après quelques jeux, ils étaient déjà habitués à lancer la lourde balle et ça allait mieux.. Et puis, un groupe plus nombreux est allé au laser games, un jeu de pistolets virtuels qui consiste à éliminer le plus grande nombre de personnes de l’autre équipe. Ce Laser Game se jouait dans une salle très grande avec des endroits où se cacher et différentes corridors.

C’était une après-midi différent avec notre correspondant, nous avons eu l’opportunité de le connaître mieux et de connaître aussi d’autres correspondants.

Aina Martí et Alba Sánchez


Aucun commentaire:

Publier un commentaire