vendredi, septembre 26, 2014

Une colo de musique pour Gisela Gómez


Nous vous présentons aujourd'hui le texte que Gisela a écrit pour le magazine de VMSF. Elle y raconte ce que c'est que le Bachibac et son expérience de cet été.

Je m’appelle Gisela Gómez et j’habite à Reus, en Espagne. Je suis élève de l’Institut Gabriel Ferrater. C’est un lycée qui a une section Bachibac. Le Bachibac est un double diplôme : une partie espagnole (bachillerato) et une partie française (le baccalauréat). Je suis en seconde (c’est comme la Terminale) et depuis l’an dernier, je fais des cours d’histoire en français et aussi langue et littérature française ; ces cours sont en français, bien sûr ! Quand on finit les deux ans de baccalauréat, on devra faire les épreuves externes à Barcelone pour avoir ce double diplôme.


À part les cours, on fait autres activités complémentaires : des échanges scolaires, des festivals en français au lycée… et aussi un stage en entreprise, qui est obligatoire quand on veut avoir le Bachibac. Cet été j’ai fait aussi le stage en entrepris et, comme j’adore la musique, j’ai pu le faire dans la colonie de vacances de VMSF « Rock’n’roll et magic circus » à Pau.

Cette colonie consistait en l’initiation des enfants aux différentes camps de la musique, du cirque et de la danse. On faisait des cours de chants en français et en anglais, hip-hop, percussion, rock et cirque ! Je travaillais avec le groupe d’animateurs et quand les enfants avaient du temps libre, on organisait des jeux pour eux.  Et, à la fin de la colonie, les enfants ont fait un super-spectacle pour tous les parents !

Ce que j’ai aimé le plus de faire ce séjour a été d’être avec tous les enfants, parce qu’ils étaient très mignons. J’ai aimé aussi connaître beaucoup de gens : il y avait une très bonne ambiance pas seulement avec les enfants, mais aussi chez  les animateurs et la direction du séjour.

Ce stage m’a aidé non seulement pour avoir les crédits nécessaires pour mon bachibac, mais pour améliorer beaucoup à parler en français et pour apprendre à être plus à l’aise avec les enfants.


Pour finir, je remercie VMSF et tout l’équipe pour l’excellent accueil que j’ai eu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire