lundi, septembre 07, 2015

Irene Garcia, animatrice dans une colonie de cirque


Irene Garcia a passé quinze jour de cet été comme bénévole dans une colonie de vacances. Elle nous raconte aujourd'hui son expérience.


Parfois, dans nôtre vie il y arrive un fait fortuit. Un fait qui, soudain, nous dérange, pour bien ou pour mal, nos plans.
Ce hasard m’est arrivé pendant la fin de mon année scolaire; en septembre je commencerai le Batxibac et pour cette raison je devais faire un échange ou quelque chose pour améliorer mon français. Marisol m’a montré des colonies où le centre d’intérêt était le cirque et le roller. La proposition est d’être là comme animatrice. J’aime bien le cirque, donc j’ai accepté très illusionnée. J’ai fait un petit curriculum et une lettre de motivation et après j’ai attendu la réponse.  Heureusement, au bout de quelques jours l’enterprise responsable des colonies a approuvé ma demande pour faire un séjour dans ces colonies: Je serais animatrice pendant deux semaines!

L’équipe d’animateurs pendant l’activité du Grand Casino.
De gauche à droite : Nabila, moi, Ameri, Lybia et Sandra.
Les jours qui ont précédé mon départ ont été pleins de doutes pour ces deux semaines que je passerais seule dans un pays francophone. Et, finalement, le jour est arrivé.

Le 17 juillet je suis partie direction Lyon avec mes parents. Après 9 heures de voyage nous nous sommes installés dans un petit hôtel. Ce même jour nous avons visité le vieux Lyon et le lendemain L’Abbaye de Cluny.

Le 19 nous sommes allés à Matour, une petite ville au nord de Lyon où il y avait les installations des colonies. Mes parents sont partis tout de suite car ils avaient un  voyage de 10h heures minimum.


Après de m’installer j’ai connu les animateurs et animatrices Ameri, Lybia et Sandra; la cuisinière Sarah ; et la directrice Nabila. Ma première impression a été de solitude, à mon avis ça a été parce que ce jour il y avait seulement trois enfants. Mais cette impression a disparu pendant l’après-midi, quand les enfants, qui seraient les deux suivantes semaines dans la colo, sont arrivés.

 Les enfants au cinéma, prêts à voir le film «En route».

Pendant cette première semaine j’ai pu vérifier  comme j’étais  capable de communiquer aisément avec animateurs et enfants.  Et, à la fois, j’ai pu expérimenter la responsabilité d’avoir un groupe d’enfants, le bonheur instantané  qui dépend de comment  moi  je prépare les activités.

Je dois dire aussi que ça c’est un travail trop fatigant,  mais, au demeurant très satisfaisant.

Je veux remercier vraiment comment l’équipe d’animateurs, directrice et cuisinière  m’a accueilli, la patience et l’aide qu’ont eu avec moi. Je peux dire que grâce à eux j’ai trouvé un travail qui s’adapte à ce que je veux faire.

Franchement, ils me manquent beaucoup comme équipe de travail. Mais surtout, comme amis. J’espère les revoir l’année prochaine!


Irene García López.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire