jeudi, septembre 17, 2015

L'échange d'Albert

Albert Nicolas a fait un échange cet été. C'était la première fois et ça n'a pas été une décision facile à prendre, mais son bilan est très positif !


Cet été j’ai fait un échange avec un garçon de Perpignan, plus concrètement, de Montescot. Il s’appelle Maxence. Le propos de cet échange était que le garçon avec lequel je faisais l’échange venait deux semaines chez moi pour apprendre l’espagnol, et après j’irais chez lui  deux semaines pour apprendre un peu plus de français. Il est venu du 20 de juin au 4 juillet et après je devais y aller du 8 au 22 août. 



Le jour est arrivé. La semaine précédente j’ai pensé beaucoup et je n’étais pas sûr d’y aller. Mais je pensais que ça me servirait pour apprendre mieux le langage, alors j’étais nerveux mais décidé d’y aller. On est allé en voiture mais on nous attendait un voyage compliqué…

À Barcelone, pendant le séjour de Maxence dans notre pays
Tout était bien jusqu’à Gérone, mais là on a commencé à avoir des problèmes. Pour commencer, il y avait beaucoup de voitures qui étaient entrant en France et on a eu une heure et demi de retentions. Après il a commencé à pleuvoir et les voitures réduisaient sa vélocité. Finalement on est arrivé à trois heures et demie chez mon correspondant, et ils nous attendaient pour manger. Après le déjeuner qu’ils nous ont offert, ma mère est partie. Ce moment a été dur pour moi, parce que c’était la première fois que je faisais un échange. J’étais très nerveux, mais la gentillesse de mon correspondant et de sa mère m’a tranquillisé. Ils étaient très mignons et ils m’aidaient en tout ce que j’avais besoin.

À mesure que les jours passèrent je me sentais plus sûr de moi-même parce que j’ai été très bien accueilli. Les premiers jours on ne faisait pas grand-chose. On est resté au village de Maxence pendant tout le jour et on jouait à jeux de rôle avec ses amis. C’était très amusant parce qu’ils ont de jeux de rôle différents auxquels on a ici et j’ai pu comparer. Il y avait quelque jour qu’on allait jouer au foot sur le terrain qu’il y avait à Montescot. Après quelques jours, on est allé travailler à la vigne que le grand-père de Maxence a. J’ai rempli d’eau des trous ou y grandissaient des nouvelles plantes pendant une heure et après j’ai enlevé des herbes qu’il y avait sur le chemin pour accéder à la vigne.

En France
Un autre jour, on est allé chez le père de Maxence et on y est resté une nuit. On s’est déplacé à Néfiac. Il y avait aussi ses oncles et sa grand-mère. On est allé jouer aux boules, ça qu’on appelle ici ‘la petanca’. Vraiment c’est un jeu très populaire en France auquel y jouent personnes de tous les âges. Après on est allé à une église qui se trouvait au-dessus d’une montagne. On voyait toute la vallée. Le jour suivant on est retourné à Montescot et on est resté là pendant un jour. Après on est allé sur Collioure et on y est resté pendant 4 jours. On a dormi chez les grands-parents de mon correspondant. Comme c’étaient les fêtes de Collioure, on a visité le village et on est allé aux concerts qu’y avaient avec des amis de Maxence. Les derniers jours on est resté à Montescot et on allait à Collioure tous les soirs pour se promener avec des amis de mon correspondant. Le dernier jour, on est allé jouer au Golf et on a reçu des cours de Golf. J’ai vraiment aimé!

  Je veux remercier à mon correspondant et à sa famille qu’ils m’aient accueilli pendant mon séjour et qu’ils m’aient traité de cette façon laquelle j’ai vraiment aimé. J’espère y retourner et revivre cette expérience inoubliable!         


Aucun commentaire:

Publier un commentaire