lundi, septembre 26, 2016

Èlia Pujades dans un club de voile

Albert Nicolás et Èlia Pujades ont fait leur stage en entreprise à Marseillan, dans un club de voile. Ils en ont profité pour apprendre le français, mais aussi pour connaître un peu ce sport, qu'Èlia a adoré. Voilà ses impressions :


Ce mois de juillet je suis allée en France pour faire mon stage en entreprise. J'habitais à Montpellier avec une famille passionnée pour la voile. Les trois filles font de la voile dans le club de voile de Marseillan, où le père est le président. Chaque jour je me levais  à set heures du matin pour aller vers la gare et prendre le train qui m'amenait au club de voile de Marseillan, où je travaillais avec Albert, un copain du lycée avec qui j'ai été ensemble tout le mois.
Le premier jour, quand on est arrivé à la maison, j'ai connu un garçon de mon âge, Matthias, qui était très bon ami des filles et qui était aussi moniteur au club de voile. On faisait tout le trajet jusqu'au club ensemble et on est devenu des bons amis.

Avant d'arriver en France je n'avais que quelques notions de voile mais finalement je suis rentrée chez moi après un apprentissage tant de voile comme de français très bon.

Je n'avais pas un travail concret dans le club car je faisais un petit peu de tout. Le matin je recevais les gens qui venaient pour faire leurs inscriptions, je les accompagnais au vestiaires  et je leurs expliquais les activités qu'on faisait. Aussi je décrochais le téléphone quand les clients appelaient et au début c'était un travail qui me faisait rigoler car je ne connaissais pas bien le fonctionnement du club et je ne comprenais pas du tout ce qu'ils me disaient, donc je ne savais pas quoi répondre. Mais après une semaine j'ai amélioré avec ce travail et la réception par téléphone était bien meilleure.
J'aidais aussi les moniteurs préparer et ranger tous les bateaux et c'est dans ce moment là que j'ai amélioré mes connaissances de voile. Aussi j'aidais les enfants quand ils se mettaient les gilets et je les rinçais quand ils finissaient son activité.
L'après midi tous les moniteurs étaient sur l'eau et dans la réception il y avait pas trop du monde qui arrivait, donc beaucoup des jours je partais sur la zodiac avec un moniteur et je les aidais quand les bateaux dessalaient ou quand il fallait bouger les bouées. Comme j’ai écouté toutes les instructions que les moniteurs donnaient aux stagiaires, j'ai appris beaucoup de choses sur le monde de la voile qu'avant je ne connaissais pas.

Le travail et le déplacement faisait des grosses journées car j'arrivais à la maison vers neuf heures du soir, très fatiguée, et je devais encore prendre le dîner, me doucher et me reposer. Le week-end on faisait des activités avec la famille et les filles. La famille qui m'a accueillie pendant tout le mois de juillet est une famille très ouverte aux autres, très sympathique et très heureuse.



Je suis très contente de cette expérience parce que mon apprentissage du français et de la voile a était génial. Aussi je me suis très bien amusé au travail, avec la famille et avec quelques amis qu'on a fait là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire